Des nouveaux occupant à l’animalerie du Parc Jouvet

L’animalerie du Parc Jouvet accueille 7 nouveaux animaux en provenance de la Ferme de Sauvegarde Mille et une cornes de Charmes-sur-Herbasse.

Inoccupée depuis plusieurs mois, l’animalerie du Parc Jouvet fait peau neuve.

Le lieu a été réaménagé de manière à favoriser le contact entre les hommes et les animaux : un cheminement central a été mis en place et la double clôture a été enlevée au profit d’une clôture simple.

Les promeneurs du Parc pourront désormais découvrir :

Deux brebis Thônes et Marthod
Originaire de Savoie, montagnarde et rustique, cette race de brebis est réputée pour être dotée d’une longue laine à l’âge adulte. De caractère très calme, la brebis Thônes et Marthod, sait faire face au froid hivernal puisqu’elle était autrefois logée dans les caves à reblochon pour maintenir une température et une hygrométrie constante.

Deux moutons Cameroun
D’origine africaine, le mouton Cameroun, aussi appelé « mouflon du Cameroun », est une espèce sauvage rare en France et qui a la particularité de muer au printemps. Il est réputé pour ses cornes en forme de faucille chez les mâles, sa longue crinière et son pelage épais et ras.

Deux moutons d’Ouessant
Originaire de l’île d’Ouessant en Bretagne, ce mouton en voie de disparition est le plus petit du monde. Sa petite taille lui confère le rôle de « tondeuse écologique ». Longtemps élevé pour la qualité de sa laine, cette espèce rustique résiste bien au climat hivernal.

Une chèvre Cachemire
La chèvre Cachemire est originaire des hauts plateaux himalayens du Ladakh, du Tibet et de la Mongolie. Réputée pour son épaisse toison laineuse, elle peut se protéger du grand froid (jusqu’à -40°C).
Elle est plus petite et plus ronde que les chèvres françaises et ses cornes sont torsadées et tient son nom du tiflit, ou duvet, situé sous son jarre sert de base à la fabrication de la laine de cachemire. Elle est ainsi élevée pour la laine qu’elle produit.

La gestion de ces nouveaux petits habitants du parc sera assurée par des agents de l’équipe de maintenance du Parc Jouvet qui ont suivi une formation « Soins aux animaux » au Lycée du Valentin à Bourg-lès-Valence, leur permettant de veiller à la sécurisation et au bien-être de ces animaux.

Pour le bien-être et la santé des animaux, il sera bien entendu interdit au public de les nourrir.

Written By
More from David

7éme édition du festival des itinérances des poissons rouges

Pour la 7éme édition du festival des itinérances des poissons...
Read More