La journée de Léa sur le festival Aluna

 

Le festival ALUNA est un festival crée en 2008, il se situe à Ruoms en Ardèche.

Chaque année, depuis sa création, le festival ne cesse d’évoluer que ce soit au niveau de sa programmation ou de son infrastructure.  
En effet pour sa 9eme édition le festival a battu son record de fréquentation avec près de 72 000 personnes sur les 3jours.
Samedi 18 juin
Carton plein pour la dernière journée, c’est complet ! C’est donc près de 29 000 personnes qui étaient présentes ce soir là pour Boulevard des airs, les Frero Delavega, Polnareff et Louise attaque.
C’est à 16h30 que les hostilités commencent avec Grandepolis, Monkypolis et I am stramgram qui se produisent sur la scène découverte.

Les concerts commencent bien avec l’énergie de Grandepolis, le groupe pop électro, originaire de Valence. Suivi du live de Monkypolis les 4 membres du groupe, Fabrice Della Gloria (Freaky), Lionel Berthet (Col. Schnaps), Nicolas Lhenry (Psycho J) et Laurent Prost (Mo’Jo), ont mit l’ambiance sous le chapiteau de la petite scène avec leur rock electro !

Puis c’est au tour du duo I am stramgram, lauréat Ricard Sa live music, Vincent Jouffroy accompagné de son « dinosaure » à la batterie. Le duo bordelais à réussi à capter le public avec sa pop lunatique, de quoi clore les concerts de la scène découverte en beauté !
19h c’est au tour de Boulevard des airs d’entrer en scène ! Le groupe français originaire de Tarbes à littéralement mis le feu à Aluna. C’est 29 000 personnes qui chantaient et dansaient sur « Bruxelles » le succès du groupe.

Les Frero delavega arrivent sur scène et ne perdent pas de temps pour se jeter dans la foule dès le premier morceau ! Les morceaux entraînants des deux jeunes hommes s’enchaînent et ils n’hésitent pas à se jeter dans la foule encore une fois mais sur des bateaux pneumatiques, pour le plus grand plaisir de leurs fans.
La nuit tombe sur le festival aluna et c’est au tour de Michel Polnareff, un compte a rebours est lancé avant son arrivé sur scène. Les fans équipés de perruque et de lunettes blanches sont nombreux dans la foule et sont ravies de voir leur idole sur la scène d’aluna. Pour le morceau « goodbye marylou » tous les festivaliers étaient invités à mettre les lunettes blanches, distribuées un peu plus tôt, pour faire une surprise à Michel Polnareff.

Du retard s’est accumulé au fil des concerts c’est donc à minuit passé que Louise attaque fait son apparition sur la scène d’aluna pour le plus grand plaisir de tous. Loin d’être fatigué, le public est en folie face au groupe de rock français qui n’était pas monté sur scène depuis plusieurs années.
La foule a chanté et dansé au son de « Léa », « les nuits parisiennes » ou encore « J’t’emmène au vent ».

Une 9ème édition qui s’est terminé en beauté.
A l’année prochaine !

Texte et photo de Léa Duval

Written By
More from David

Le Café Victor Hugo

Adresse : 30 avenue Victor Hugo 26000 Valence Téléphone :...
Read More