une journée de balade en Avignon

A 1h30 de trajet sur l’autoroute du sud depuis Valence, se trouve la ville d’Avignon. Surnommée « la cité des papes » en raison de la présence des papes de 1309 à 1423. C’est l’une des rares villes françaises à avoir conservé ses remparts, son centre historique, composé du palais des papes, de l’ensemble épiscopal, du Rocher des Doms et du pont d’Avignon. Elle a été classée patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Le pont Saint-Bénézet, couramment appelé pont d’Avignon, est un pont construit de 1177 à 1185 sur le Rhône.
La légende raconte que Petit Benoît, connu sous le nom de Bénézet, berger à Burzet, en Ardéche, né en 1165, alors âgé de 12 ans, reçut l’ordre divin d’aller construire un pont à Avignon. Les nombreuses crues du Rhône emporteront plusieurs arches du pont pour ne laisser pratiquement que celles qu’on lui connaît de nos jours
Le palais des papes, à Avignon, est la plus grande des constructions gothiques du Moyen Âge. À la fois forteresse et palais, la résidence pontificale fut pendant le XIV siècle le siège de la chrétienté d’Occident.
Six conclaves se sont tenus dans le palais d’Avignon qui aboutirent à l’élection de Benoît XII, en 1335 ; de Clément VI, en 1342 ; d’Innocent VI, en 1352 ; d’Urbain V, en 1362 ; de Grégoire XI, en 1370, et de Benoît XIII, en 1394.
Avec  environ 650 000 visiteurs par an, le palais des papes est toujours l’un des dix monuments les plus visités de France
Le lieu, de par sa dimension, ses qualités architecturales et l’ambiance qu’il procure, sert régulièrement pour des expositions.
Et en accueillant du 19 mai 2017 au 14 janvier 2018 des œuvres exceptionnelles de la Fondation Blachère, la Ville d’Avignon a fait le pari audacieux d’offrir ses lieux patrimoniaux comme écrin aux œuvres magistrales des plus grands artistes contemporains africains. Un dialogue unique, inattendu, en « coup de poing », qu’on à pu découvrir tout au long d’une déambulation au travers des musées de la Ville.

Pour la première fois dans l’histoire de la Fondation et de la ville, soixante seize sculptures de trente artistes d’Afrique et de la diaspora dont cinq femmes seront exposées dans des lieux muséaux dont le Palais des Papes, patrimoine classé UNESCO, plus grand palais gothique du monde.

Les choix d’installation des sculptures ont été guidés par les dimensions monumentales des grandes salles du Palais, les pièces choisies, en habitant ces espaces, créant un dialogue entre deux civilisations, l’architecture médiévale et la sculpture contemporaine d’Afrique.

Suivre le Palais des Papes :

Written By
More from David

Jacksy à L’Oxydiz

  Vendredi 13 mai, à l’Oxydiz, avait lieu un concert...
Read More