EP.2 : Des expats racontent leur confinement en Amérique du Nord

Nous partons en Amérique du Nord à la rencontre d’Astrid et de Zoë. La première est originaire de La Voulte en Ardèche, et vit à Toronto au Canada. La seconde, a grandi près de Guilherand-Granges et de Valence. Elle vient de quitter San-Francisco pour s’installer à Miami aux Etats-Unis.

 

Une terrasse surplombant l’océan Atlantique en plein centre ville de Miami. C’est l’atout du nouvel appartement dans lequel Zoë et son conjoint se sont installés. 

Après plusieurs années à San-Francisco, le couple a déménagé à Miami juste avant que le virus ne touche sévèrement les Etats-Unis. « On est parti en se disant « Super on va pouvoir profiter de l’arrivée du soleil et de la plage ! », mais avec le covid-19, les plages sont interdites et le confinement a été rapidement mis en place alors qu’on était en pleine période du Spring Break. Il y avait du monde encore dans les rues… Jusqu’à ce qu’un couvre-feu soit instauré le soir, dès 22 heures dans la ville. Si on va à la plage on risque d’avoir une amende de 500 dollars ou d’aller 60 jours en prison. »

 

« La médecine coûte tellement cher que les gens ne vont pas chez le médecin »

 

Le plus compliqué pour le jeune couple c’est d’aller faire des courses :  » On est dans un appartement au 80ème étage. C’est compliqué car parfois on est obligés de laisser passer l’ascenseur. Tout le monde se met dans les coins. On est obligé d’être en contact. Avant il y avait un distributeur de gel hydroalcoolique pour se nettoyer les mains avant de toucher les boutons de l’ascenseur. Depuis l’arrivée du virus, le réservoir est vide. », regrette la jeune femme.

Zoë ne peut pas s’empêcher de s’inquiéter quand elle voit les informations en boucle qui défilent sur le virus. « On sait qu’on ne pourra pas aller voir nos familles en France si elles tombent malades. Ici, on croise les doigts car le coût des soins est très élevé. »

Astrid tape la pose devant le Kiosque du Champs-de-Mars et sur une célèbre place à Toronto.

Fringinto, entre autres influenceuse sur Instagram, revient sur la prise de conscience progressive des Canadiens quant à l’épidémie : « Avant même que ce soit annoncé, les gens ont commencé à rester chez eux et a faire du télétravail. Le travail à la maison est beaucoup plus courant ici, donc c’était moins compliqué à organiser. Jusqu’à présent, nous n’étions pas en confinement total. Certains continuaient de faire leur vie, de sortir et de faire du sport. Mais les annonces se durcissent. »

L’Ardéchoise essaie d’utiliser son réseau d’influenceurs pour encourager les gens à rester chez eux. « On a vu ce que le virus a fait en Europe, ça fait peur alors les Canadiens ont rapidement pris leurs précautions. Ici, il y a déjà beaucoup de personnes, notamment des expatriés originaires d’Asie, qui portent des masques au quotidien. On est habitué à ça.« , explique-t-elle.

 

« Finalement, c’est notre vie sociale qui est la plus impactée »

 

Pour ce qui est du quotidien, la jeune femme a toutefois dû adapter sa manière de consommer : « On a l’habitude que les superettes soient ouvertes 24h/24h. Avec le covid-19, elles ferment en début de soirée et les gens ont tendance à faire quelques provisions. A part ça, tout le reste est fermé comme en France.« 

Malgré quelques contrats physiques annulés, Astrid continue de travailler dans son appartement . « La «partie digitale» de mon travail est toujours en activité donc ça m’occupe pas mal. Sinon j’ai aussi Animal Crossing sur Switch qui me permet de tenir. Sans parler de mes « stories confinement » sur les réseaux. Ca permet de maintenir le lien social. », ironise-t-elle.

Les Ardéchoises ont la chance d’avoir des appartements avec une terrasse pour prendre l’air pendant le confinement. « Je suis exposée en plein sud et je suis coupée du vent, alors ma terrasse est mon nouveau lieu de travail. Il me manque plus qu’un transat.« , plaisante Astrid.


Suivre Astrid :

Suivre Zoé :

Written By
More from Morgane Eymin

L’art urbain s’invite à la Foire du Dauphiné

L’univers Street Art va plonger Romans dans une ambiance contemporaine...
Read More