La petite reine dans les rues de Valence avec le Critérium du Dauphiné

Dernière grande course avant le Tour de France, qui voit s’aligner les meilleurs cyclistes mondiaux et les équipes internationales les plus en vue, le Critérium du Dauphiné concentre toute la lumière du vélo mondial pendant une semaine. En accueillant le prologue et le départ de la 1re étape roulante de cette 70e édition, Valence justifie son statut de « capitale mondiale du vélo » en 2018 à quelques semaines d’une nouvelle arrivée d’étape du Tour, prévue quant à elle le 20 juillet.

 

Épreuve cycliste internationale, le Critérium du Dauphiné est LA grande répétition avant le Tour de France. Cette année, plus de 950 kilomètres seront parcourus sur les routes de la région Auvergne-Rhône-Alpes au cours des 8 jours de course.

Et c’est à Valence que le Critérium du Dauphiné a choisi de s’installer pour le grand départ de cette 70e édition ! Pendant deux jours et deux étapes, on a peu découvrir les meilleurs coureurs français et internationaux et profiter des animations en centre-ville, tels que mes démonstrations du collectif XenTrik Sports Freetyle dans le centre-ville, avec des shows dynamiques mêlant différentes disciplines : Vtt trial, Bmx, monocycle… 

Le prologue – Dimanche 03 juin

Pour conclure la journée mondiale du vélo, il y a une forme de logique à voir un ancien champion du monde s’imposer sur le prologue de Valence et endosser le premier maillot jaune et bleu de la 70e édition du Critérium du Dauphiné. Le coureur polonais, qui avait déjà gagné le prologue de Paris-Nice en 2015 alors qu’il roulait pour l’équipe Quick Step, devance le spécialiste Jos van Emden et son coéquipier italien Gianni Moscon pour le podium du jour.

La première étape – Lundi 04 juin

Le premier départ en ligne du Critérium du Dauphiné promettait une arrivée musclée. Avec un circuit final dans lequel les coureurs ont dû affronter à deux reprises la côte du Barrage du Grangent, et c’est un peloton d’une soixantaine de coureurs qui s’est présenté dans la dernière ligne droite. Daryl Impey, qui avait été le premier porteur africain du Maillot Jaune du Tour en 2013, a placé une accélération puissante dans les deux cents derniers mètres pour aller chercher son premier succès sur le Dauphiné en battant Julian Alaphilippe.

Suivre le Critérium du Dauphiné :

 

Written By
More from David

Jacksy

Suivre Jacksy : Facebook : www.facebook.com/JACKSY Internet : www.jacksymusic.com
Read More