La Valentinoise inaugure sa brasserie artisanale

Soirée d’inauguration en grande pompe à la brasserie artisanale de Valence, La Valentinoise. Bien que la brasserie nous accueille depuis quelques mois, il était temps d’ officialiser l’ouverture.

 

Investissant l’ancien Petit Théâtre au coeur historique de Valence, la Valentinoise tire autant de charme de ses bières que de son site, qu’elle a hâte de faire vivre, à travers des événements réunissant zythologues (ou biérologues), simples amateurs de bières, amoureux d’arts graphiques/plastiques, mélomanes, ou n’importe qui voulant passer un bon moment.

Au programme de la soirée d’inauguration, toute la gamme de bières à boire, en pression ou en bouteille, dans la brasserie décorée pour l’occasion.

Une exposition des travaux de ELO DIE, qui a effectué de longues recherches pour les étiquettes de La Valentinoise.

Ainsi que 2 concerts proposé par les groupes Submarine FM et NITA 4tet qui ont fait vibrer les murs et les corps et ans oublié Leti Créole qui nous a bien régalé avec ses spécialités réunionnaises.

L’occasion est trop belle pour nous (grands amateurs de bières) pour revenir sur cette belle aventure et bien sur, sur la gamme complète des bières proposé par la Valentinoise.

Cyril, qui a découvert la bière artisanale lors d’un voyage en Nouvelle-Zélande, et qui depuis s’est lui-même lancé dans l’aventure de la bière aux goûts originaux. Pour quelqu’un qui aime les bonnes boissons et la bonne gastronomie, brasser sa propre bière ça relève vraiment de l’accomplissement personnel. Et puis Cyril, c’est vraiment un gars qui, quand il a une idée, a du mal à se la sortir de la tête. Et tant mieux pour nous, le voilà maintenant gérant de la première brasserie artisanale de Valence, et qui véhicule ses valeurs avec sa bière. Parce que oui, cette brasserie, il essaie d’en faire un modèle d’entreprise écologique :

  • Le malt des bières provient d’une malterie ardéchoise (à 30km) 100% bio.
  • La brasserie est entièrement alimentée en énergie chez Enercoop, un fournisseur d’énergie à la fois renouvelable et coopérative.
  • L’eau de la brasserie est celle de la ville de Valence, qu’il fait sortir à l’avance pour en évacuer le chlore.
  • Les livraisons, il les fait dans la grande majorité sur son vélo, un transport non-polluant qui le pousse à favoriser le commerce local et lui fait prendre l’air !
  • Les brasseries classiques utilisent en moyenne 7L d’eau pour brasser 1L de bière. Cyril, lui, essaie d’en consommer moitié moins.

Penchons-nous un peu sur la carte :

La Gamme classique

  • La blonde, à 5% Alc

Bière facile d’accès, peu d’amertume mais un goût de céréale typique d’une bière artisanale, présentant de légers arômes de fruits exotiques sur une robe d’un blond cuivrée. À 5%, c’est une bière d’apéritif qui ravira la plupart des consommateurs de bières.

  • La blanche au tilleul, à 4,5% Alc

Bière rafraîchissante, d’une couleur blond pâle, brassée notamment à partir de malt de blé et aromatisée avec des graines de coriandre, des écorces d’agrumes et du tilleul (pour la touche locale), elle répondra à la demande des palais préférant la douceur à l’amertume. Des notes d’agrumes et de miel sublimées par la douceur du tilleul et accompagnées d’une acidité rafraîchissante font de cette bière le futur best-seller des chaudes soirées d’été.

  • L’ambrée, à 5,5% Alc

Une bonne dose de houblon accompagne les arômes de céréales bien présents dans cette bière. D’une couleur ambrée foncée, elle présente des notes de caramel et de céréales ainsi qu’une légère touche d’agrumes sur une amertume bien fondue. Cette bière reste facile d’accès mais demande un minimum de familiarité avec ses consoeurs, plus classiques…

  • L’A.P.A, à 5% Alc

Bière de type American Pale Ale, style de bière marqué par une amertume prononcée mais compensée par une palette d’arômes très riche et complexe. Avec une dominante de pamplemousse, ceux qui sauront se familiariser avec l’amertume de cette bière ne reprendront pas une simple blonde après…

  • L’écossaise, à 6% Alc

Bière d’une couleur cuivre foncé. Elle présente des arômes riches de malt caramélisés, boisés et légèrement tourbés. Onctueuse en bouche, c’est une bière de dégustation destinée aux amateurs de scotch tourbé mais aussi aux curieux cherchant à découvrir de nouvelles saveurs dans la bière.

  • L’expresso Stout, à 6,5% Alc

Destinée aux amateurs de café, cette bière vous transportera en Amérique du Sud, au milieu des plantations de café. Des arômes marqués de café mais également de cacao et de pain grillé accompagnés d’une mousse dense et onctueuse. La robe très sombre rappelle également la boisson caféinée. La bière qui remplace la boisson énergisante !

La Gamme éphémère

Des bières produites en petites quantités au fil des saisons et des humeurs. N’excédant pas les 1000 bouteilles, ses cuvées sont commercialisées uniquement en 33cl.

Bière sur mesure

Une recette unique pour vous ou votre établissement. Cyril met ses compétences à votre service et vous créerez ensemble la bière à votre goût au sein de la brasserie, qu’il s’agisse d’une simple blonde, rousse, brune, d’une bière spéciale aux épices ou d’une bière aromatisée, sans alcool ou au contraire de triple fermentation, lager belge, ale anglaise ou pils allemande… Et si le coeur vous en dit : venez la brasser avec lui

A La Valentinoise, ce sont de vraies bières aromatiques qui sont brassées avec amour dans un lieu charmant et intimiste.

Et lors de cette inauguration La Valentinoise à présentée sa nouvelle bière éphémère. En partenariat avec la Ville de Valence et la Maison Nivon une bière inédite et typique : la bière Mon cœur Valence, s’inspirant du Suisse avec des arômes d’agrumes, de fleur d’oranger et de biscuits ainsi que des notes subtiles de rhum.

 « travaillée tout en finesse de façon à pouvoir garder une bière qui soit légère et rafraîchissante » explique Cyril

La bière Mon cœur Valence vient compléter le panel de bières de la brasserie.

En vente directe à la brasserie au prix de 3€ la bière

Pourquoi une collecte en ligne ?

Ce dont aurait besoin La Valentinoise, c’est d’un VéloCargo à moteur électrique, permettant de transporter plus de bières, plus loin, et même de lui servir de stand de vente embarqué ! : 4 500€

Elle lui faudrait aussi un système de brassage plus performant lui permettant d’augmenter la productivité de la brasserie pour répondre à vos demandes, toujours plus nombreuses, avec plus d’efficacité : 13 000€

Les 8 500€ de la campagne serviront donc à financer le VéloCargo ainsi qu’une partie du système de brassage, et si la collecte réussit, Cyril pourra faire une demande de prêt à une banque afin de compléter le montant récolté pour s’acheter le matériel de ses rêves ! pourrait acheter plein d’autres outils nécessaires à l’élaboration plus efficace de plus de breuvages : des cuves de fermentation, un concasseur, une embouteilleuse, une étiqueteuse

www.miimosa.com/fr/projets/un-velo-cargo-pour-la-valentinoise-la-biere-de-valence

Pour ceux qui ne souhaiteraient pas payer sur Internet, vous pouvez nous envoyer un chèque avec vos coordonnées et adresse mail à l’adresse de la brasserie 

 

Suivre  La Valentinoise  :

Written By
More from David