Le Centre du Patrimoine Arménien en version 2.0

Le Centre du Patrimoine Arménien est un équipement culturel de Valence Romans Agglo, Département Culture et Patrimoine, créé en 2005 dans le centre historique valentinois. Fort de son succès lors de ses 10 premières années d’existence, il fait l’objet de travaux entre 2016 et 2018 lui permettant d’augmenter considérablement ses surfaces d’accueil et d’expositions.

 

 

Beaucoup de monde avait répondu présent ce samedi 15 septembre pour la ré-ouverture et admirer la nouvelle facade, découvrir la nouvelle exposition temporaire sur « le racisme » ou écouter l’Ensemble Gerghard Choral, venu spécialement d’Arménie pour la réouverture du Cpa

le CPA 2.0 avec 650m2 supplémentaires (dont un auditorium, une salle d’animation, une terrasse…) allie modernité et convivialité, les nouvelles constructions s’intègrent parfaitement dans le centre historique de la ville. En façade, une dentelle de pierre apporte un souffle de modernité au site, clin d’oeil à l’architecture arménienne.

Dans son exposition permanente, le CPA raconte l’histoire des Arméniens venus s’installer dans la Drôme dans les années 1920. Tout au long de l’année, il explore plus largement d’autres questions :

  • les migrations, les diasporas, l’exil
  • les conflits contemporains, et notamment, les génocides
  • la découverte des peuples, les identités, le vivre ensemble.

La nouvelle expo temporaire est celle du musée de l’Homme qui fait escale au Cpa, du 15 septembre 2018 au 24 mars 2019

Qu’est-ce que le racisme ? Pourquoi et comment se manifeste-t-il, hier comme aujourd’hui ? À travers un dialogue entre histoire, biologie et sciences sociales, l’exposition Nous et les autres. Des préjugés au racisme explore les mécanismes complexes de ce phénomène de société, et nous confronte à nos préjugés afin de mieux les déconstruire. Comment apparaissent les stéréotypes ? Comment certains États ont-ils basculé vers un racisme institutionnalisé ? Existe-t-il des races d’un point de vue génétique ? Autant de questions auxquelles le parcours tente de répondre, à travers des films, des images d’archives et des données scientifiques. Une exposition originale invitant le visiteur à repenser son rapport à l’altérité, en décryptant les processus d’exclusion et de haine de l’autre.

En offrant un éclairage novateur sur ce sujet qui nous concerne tous, cette exposition citoyenne s’inscrit dans la continuité des actions du Cpa, lequel invite le public à poser un autre regard sur le monde contemporain à travers l’histoire des peuples et des conflits.

Cette exposition est une adaptation de la version originale conçue et réalisée par le Muséum national d’histoire naturelle, sur son site du Musée de l’Homme.

Suivre le Centre du Patrimoine Arménien :