Erwan Le Roux remporte la Route du Rhum sur le bateau Koesio

© Jean-Marie LIOT
© Jean-Marie LIOT

Le dimanche 20 novembre, à 11h50 heure de Paris, Erwan Le Roux, le skipper de Koesio, a franchi la ligne d’arrivée de la 12e Route du Rhum – Destination Guadeloupe, signant ainsi la victoire dans la classe des Ocean Fifty avec une avance de seulement 18 minutes et 13 secondes sur Quentin Vlamynck. 

Elle lui permet de rentrer encore un peu plus dans la légende de la course en devenant le quatrième marin à remporter l’épreuve deux fois dans la même catégorie au côté de Laurent Bourgnon, Roland Jourdain et Franck-Yves Escoffier, mais aussi d’établit un nouveau record sur les 3 542 milles du parcours dans sa catégorie : en 10 jours, 21 heures, 35 minutes et 52 secondes.

Partenariat lancé en 2021 pour accompagner la naissance de la marque Koesio -leader en solution numérique pour les PME et les collectivités- Pieric Brenier, PDG du Groupe Koesio est fier d’associer ses couleurs au navigateur Erwan Le Roux : « le sponsoring a pour but d’augmenter la notoriété de l’entreprise et de donner corps à ses valeurs. La personnalité d’Erwan nous ressemble : sincérité, proximité, esprit de compétition, rigueur ; de plus, la classe Ocean Fifty est dynamique avec des bateaux innovants et spectaculaires. »

© V.OLIVAUD

Gilles Perrot, Directeur Général du Groupe Koesio souligne qu’au-delà d’un moyen de communication interne et externe puissant, ce choix de partenariat s’inscrit au cœur de la stratégie environnementale et sociétale : « La voile qui est un sport sobre en carbone et qui correspond aux enjeux sociétaux et environnementaux que portent Koesio. C’est une fierté de voir nos couleurs traverser les océans et de voir l’adhésion de nos équipiers qui se sont reconnus dans ce projet. »

Erwan Le Roux illustre la confiance et la relation qui se sont instaurées entre les deux parties : « C’est un partage des valeurs. De plus, une vraie relation s’est créée avec les équipes de Koesio. Un moment fort d’avoir le soutien de Pieric quand il a fallu décaler le départ et qu’il m’a d’abord parlé de sécurité avant du résultat. La preuve de la relation humaine avant le résultat sportif. Ça m’a libéré et donné de la confiance pour la course. »

© Jean-Marie LIOT

L’année 2023 s’annonce tout aussi palpitante avec pour point d’orgue, la transat Jacques Vabre en novembre

Suivre Koesio :

Written By
More from David

Dana Dance #1, improvisation à Chateauvert

À chaque épisode, on propose à la danseuse Danaël Tabata Darnaud, une improvisation...
Read More