Le wonder day and night des droits des femmes a fait vibrer Valence

Samedi dernier, la veille de la journée des droits des femmes, un événement particulier s’est déroulé au Mistral Palace. Plusieurs artistes, exposants et associations ont animé la journée et la soirée.

08

Les femmes étaient mises à l’honneur samedi dernier dans les locaux du Mistral Palace. C’est la jeune entreprise Tohu Bohu qui a organisé cet événement symbolique. De 14 heures à 19 heures, les visiteurs ont pu découvrir des créatrices de bijoux ou encore de sacs, mais aussi des associations et des artistes engagés auprès des femmes.

Des citations d’auteurs célèbres récrites sur du papier recyclé ornaient les murs de la salle de concert valentinoise. A travers ces écrits, Cyrielle, l’organisatrice donnait le ton de cet événement d’inspiration et de sensibilisation féminine. « Être femme aujourd’hui c’est plein de choses. C’est important qu’on soit représentées dans notre diversité. Ici on crée des échanges et on sensibilise les visiteurs aux questions féminines d’aujourd’hui. »

 

Parmi les thématiques traitées, l’endométriose mais aussi la beauté et le bien-être. On retrouvait notamment le stand de Nautilink Tatoo, un salon de tatouage basé à Saint-Gervais qui réalise des tatouages post-mastectomie. Après une opération du Cancer du sein, Marion, tatoueuse, propose à ses clientes des tatouages trompes œil. L’association les Titanes était présente pour présenter ses cours d’auto-défense et la librairie Licorne exposait quelques ouvrages pour l’occasion.

Le soir, dès 21h30, le Mistral Palace poursuivait les festivités avec la « wonder night ». Une lectrice et une écrivaine, Carine et Fanny, accompagnées de Yves, guitariste du groupe Ourse Electrique, récitaient des textes de célèbres auteurs sur fond de mélodies acoustiques.

La soirée s’est achevée aux alentours de quatre heures après le passage funky girly de Fucking Mother et l’ambiance électro de Romain Vidal. Un événement plutôt réussi selon l’organisatrice et qui a permis aux visiteurs d’échanger sur des questions qui touchent les femmes aujourd’hui.

Written By
More from Morgane Eymin

L’art urbain s’invite à la Foire du Dauphiné

L’univers Street Art va plonger Romans dans une ambiance contemporaine...
Read More