Les Tambours de Brazza à la Cordonnerie de Romans

Les Tambours de Brazza étaient à la Cordonnerie de Romans avec leur nouveau spectacle. Les maîtres tambours continuent de danser en rythme avec les fûts de leurs impressionnants tambours ngoma.

 

Avec leur nouveau spectacle, Les Tambours de Brazza perpétuent le savoir-faire qui fonde leur succès depuis 1991 avec un changement notable toutefois pour leur nouveau spectacle : dans « Kikulu », le chant se fait plus présent. Les voix profondes des hommes répondent aux percussions ou aux instruments plus modernes (guitare, basse électrique, batterie) et vibrent même a cappella. Ces chants nous guident au cœur de rites initiatiques, que viennent réactiver les membres du groupe.

 Kikulu  Dans toutes les familles, les anciens connaissent un endroit où aller chercher les cèpes. Les membres des autres familles respectent cela et ne s’y aventurent pas. 

Dans « Kikulu », chorégraphie, scénographie, musique et chant nous initient à cette tradition musicale congolaise, avec ses rythmes du passé et du présent, issus des rituels associés aux secrets de la forêt. Avec ses cinq nouveaux membres, ayant aussi bien frayé dans des ensembles traditionnels que dans des groupes de rap, de soul ou de reggae, Les Tambours de Brazza métissent encore davantage cet héritage d’Afrique centrale, véritable vivier musical qui se réinvente entre leurs mains.

Sous la direction de leur créateur, le batteur Emile Biayenda, ces griots des temps modernes transmettent un message universel de paix, de liberté et de fraternité, dans un spectacle total et flamboyant. Au corps à corps avec les fûts de leurs tambours, les Tambours de Brazza sont devenus une référence internationale et ont réussi le tour de force de s’imposer aux quatre coins de la planète. Bref, le groupe survitaminé de batteurs le plus spectaculaire d’Afrique Centrale !

Written By