movz’ment en ville, l’expo qui s’empare des vitrines

31 vitrines et 34 artistes, c’est le  projet un peu fou est né d’une collaboration entre Angelina de Movz, David de cooa.fr et Cyrielle de Tohu Bohu.

 

L’idée est de proposer aux habitants un peu d’évasion à travers cette balade dans le centre ville de Valence, et de découvrir ou re-découvrir des bars et restaurants et de ne pas les oublier.

Sur le passage de leurs courses, du click and collect ou lors de la promenade quotidienne, les passants peuvent découvrir un artiste du coin et nourrir leur curiosité de vitrines en vitrines.

C’est l’occasion d’apporter un peu d’art sur le chemin. L’envie est d’intéresser tout le monde, les thèmes et talents sont nombreux. On espère qu’il y aura forcément une vitrine d’artistes qui vous touchera en plein cœur, qui vous fera rêver ou vous éblouira.

L’exposition est visible jusqu’au 20 janvier dans toutes les vitrines.

Event Facebook 

 

LES ARTISTES et LIEUX

 

  • Studio Bigote Au restaurant la Table des Jeannes, 17 rue Général Farre, 26000 Valence

A travers cette vitrine je vous invite à vous demander quand est ce que vous vous êtes lancé un défi pour la dernière fois. Ces photos sont issues d’une série où les danseurs me racontent les raisons qui les poussent à danser. Cette série m’a été inspirée par mon propre défi, j’ai toujours voulu danser mais je n’osais à peine me l’avouer parce que je savais très bien que j’étais introvertie & timide et que ça serait un effort considérable pour moi de danser. Mais voilà j’avais envie de me prouver que je peux être qui je veux. Pour moi la danse c’est ça, mais je sais très bien que chaque danseur a sa propre histoire, sa propre raison de danser. C’est ce que j’ai voulu mettre en image.Cette photo là pour vous encourager à dépasser vos limites et à vous lancer des défis personnels dont vous êtes convaincus être bons pour vous.

 

  • Jeux Demain au salon de thé Tamper et yummy, 16 rue Dauphine 26000 Valence

Jeux Demain est une association qui propose des ateliers graphiques et ludiques. Jeanne et Noémie utilisent le graphisme comme un outil d’apprentissage, d’expression et de réflexion, individuel et collectif. L’objectif est de créer une œuvre graphique collective, tout en abordant des compétences utiles à la scolarité ou à l’épanouissement des participant.e.s.
 À travers cette vitrine elles vous invitent dans la sensibilité du trait.
Ces portraits, réalisés au cours d’ateliers de création de journaux, vous permettront de faire connaissance avec ces enfants. En binôme, il.elle.s ont pu prendre le temps de s’observer, saisir les traits de leur partenaire pour les retranscrire en dessin. Les techniques proposées (monotype et craie-sèche/ stylo bille) imposent des contraintes qui ont mené à des résultats surprenants et sensibles.

 

  • Kevin Payer au restaurant Le 12/04

A travers cette vitrine je vous propose de ….
vous immerger dans la scène indépendante alternative rock à travers cette série intitulée, FREAKS ONLY.
Entièrement réalisée sur pellicule, j’ai choisi d’utiliser le flash pour retranscrire au mieux l’ambiance du festival FREAKSHOW (Gigors – Drôme). Le développement choisi est aussi là pour
servir le propos. Je voulais quelque chose de viscérale, de granuleux. Ce festival qui maintenant n’est plus après 10 années de concerts mémorables, je l’ai suivi pendant plusieurs années, documentant cette exception du paysage culturel. Le festival se distinguait tant par le cadre, la programmation et surtout par l’engagement d’une bande de passionnés. Ce savoureux mélange m’a attirait, immédiatement. Ici tout va plus vite, et plus fort. Un parti pris, souvent l’engagement d’une vie pour certain, une visite et des découvertes pour les autres. Un événement à taille humaine.
-Série photo : FREAKS ONLY (réalisé entre 2012-2018 sur le festival Freakshow)

 

  • Monsieur Zéro au Café Bancel et au 12/04

A travers cette vitrine, je vous invite au voyage.
MONSIEUR ZERO est un artiste originaire de Valence. Depuis 2006, il peint dans plusieurs pays (France, Royaume-Uni, Italie, Allemagne, Monténégro, Maroc, Espagne, Roumanie, Hongrie, Slovénie, Bulgarie, Moldavie, Estonie, Lituanie, Géorgie, Pologne, Israël, etc) et sur différents supports (murs, toiles et objets).
Son travail est un mélange de graffiti, d’illustration et de typographie.
« On me dit graffeur, peintre, street artiste… Je ne veux pas rentrer dans une case. Que je peigne sur des murs, des toiles ou des objets, mon plaisir reste le même. J’essaie de garder une liberté d’expression qui m’appartient », explique-t-il. Ses œuvres en sont le reflet : des couleurs éclatantes, des formes maîtrisées et un goût certain pour l’évasion et l’imagination.

 

  • Léna F canel chez Le Kiosque à Malice

Retrouvez le bel univers de Léna F. Canel au Kiosque Lamalice.
A travers cette vitrine je vous invite à voir des fenêtres ouvertes sur un autre monde. Un univers parcellaire peuplé d’entités féminines énigmatiques, de fleurs, de crânes et de squelettes. Monde brut et délicat à la fois comme l’est le cycle immuable des nouvelles floraisons dont les racines puisent la vie dans le recyclage du vivant venu faner à leurs pieds…

 

  • CG Photos au restaurant Le Briand 

A travers la vitrine du Restaurant Bar Le Briand, CG Photos vous invite… A vous balader dans trois de ses mondes :Paysages de Drôme et d’Ardèche,

 

  • Movz – Angélina lombardo chez Le Travel café

Aujourd’hui c’est dans mon univers que je vous invite. Entre photographies et carnets de dessins, le voyage est au cœur .
Retrouvez la au Travel Café pour suivre les aventures de Movz, petite nana aux cheveux rouges, dans ses voyages.
Voyager, c’est ne plus avoir de chez soi mais se sentir chez soi dans le monde entier. C’est prendre de nouvelles marques dans un lieu inconnu, qui devient familier pour quelques jours ou juste une nuit. C’est ouvrir une porte, sentir qu’ici on va être bien et se laisser porter par la magie de l’imprévu.
Je dévoile ces lieux où je me retrouvais souvent seule, pour dessiner, écrire et penser. Chacun à son histoire que je vous laisse le plaisir d’inventer ou de découvrir.
” Un goût de liberté…ma vision du voyage.”

 

  • Theo Jousse au restaurant Le Green Box

Au Green’Box Valence, Théo Jousse vous invite à rentrer dans son imaginaire d’images et espère, éveiller votre intérêt et curiosité.
” Montrer son travail c’est s’exposer, à soi-même et aux autres, en parcourant ces images, vous découvrirez que je ne fais pas dans la demi-mesure, en terme de composition, d’espace et de couleurs. J’aime les couleurs vives, les ruptures prononcées, le noir le blanc. Je pense que mon passif de graphiste a laissé en moi le goût de l’impact visuel à tout prix, parfois peut être au détriment du sens. Qu’importe, c’est mon espace, et après tout, je le remplis comme je l’entends. “

 

  • Lea Duval au restaurant L’Artiste

” Passionnée de photo depuis mon plus jeune âge, j’ai commencé la photo de concert en travaillant pour un web magazine à l’âge de 15 ans. Depuis, j’ai enchaîné les concerts et les festivals ensuite. C’est seulement en 2017 que je découvre réellement la photo de sport en participant à l’Outdoormix festival pour la première fois.
Depuis cette année-là, la photo de sport ne m’a plus quitté et m’a permis de gagner des concours et notamment de participer au Red Bull Rising Talent à Berlin en 2018.”

 

 

  • La valentinoise du Mois au restaurant Le Parker

“La Valentinoise du mois est un événement mettant en avant les personnes aimant l’univers de la mode lors d’un shooting photos en partenariat avec les commerçants en prêt à porter et professionnels de la beauté.”

 

  • Monsieur Jinggle au Le LY

” À travers cette vitrine je vous invite à découvrir une série de ” Monochromes ” volontairement centrés sur nos visages.
Ces derniers mois, nous nous sommes habitués à porter un masque en permanence. Un masque qui nous protège. Mais aussi un masque qui, involontairement nous sépare et nous déshumanise.
Le temps d’un cliché, nous nous sommes décidés à tomber ce masque et ainsi, laisser place aux traits, marques, caractéristiques qui nous sont propres.
Rappelons-nous que derrière chaque masque se cache une femme, un homme, une personnalité unique.
“Respectons les autres. Respectons nous. Soyons fiers de ce que nous sommes”
  • Brest Brest Brest au Le LY

Brest Brest Brest désarticule, démonte des échantillons d’imageries populaires pour leur offrir une nouvelle logique. Quelle que soit la nature de leurs travaux, il est toujours question de rencontre entre évidence et bizarrerie.
Fondé en 2009 et piloté par Arnaud Jarsaillon, Rémy Poncet et Loris Pernoux, le collectif Brest Brest Brest — atelier de création graphique — partagé entre Crest et Paris, travaille dans les secteurs dédiés à la culture et aux arts (danse, théâtre, musique, arts plastiques et édition).

 

  • 📍L’oasis 
  • ->Fabien Irgradian
  • Facebook

 

  • cooa.fr au restaurant La bohème 

” Les concerts et événements Valentinois n’ont plus de secret pour Cooa, mais connaissez vous les autres facettes de ce duo?
Amoureux de leur région, on leur doit de nombreux clichés de paysages Drômois au fil des saisons depuis le début de leur aventure il y’ a 4 ans. “

 

  • 📍Les Halles 
  • ->Alain Bearinz
  • Facebook

 

 

 

 

 

 

  • 📍La Cantine 
  • ->Gilles Rhode 
  • Youtube

 

  • 📍L’âne en Ciment 
  • ->Nerina P Photography
  • Facebook

 

 

 

 

 

 

 

  • 📍Le Lièvre et l’Escargot
  • ->Justine Gagnaire
  • Site Internet

 

 

  • 📍La Table 10 
  • ->Rodrigue Cabezas

 

  • 📍Le Grand Café 
  • ->Patchwork de portraits des artistes

 

Written By
More from David

Théo fête la sortie de son premier album solo à l’Appart Café

  Théo (ex-chanteur des Mots Passants) a fêté vendredi 24...
Read More