The Fabulous Five : Amadou et Mariam

Amadou et Mariam, de leurs noms complets Amadou Bagayoko et Mariam Doumbia, sont un couple de musiciens et chanteurs maliens.Tous deux aveugles, ils se font connaître au début des années 2000. Ils sont couronnées en 2005 par une Victoire de la musique, catégorie World, pour l’album Dimanche à Bamako, réalisé avec le concours de Manu Chao (qui se déclare dès le début fan du duo). Ils gagnent à nouveau une Victoire de la musique en 2013 pour l’album Folila.

 

En attendant le concert du dimanche 08 juillet 2018 sur la scène du Crussol Festival, cooa.fr vous propose de (re)découvrir 5 morceaux emblématiques du couple Amadou & Mariam.

Tous deux sont nés à Bamako, Amadou le , Mariam le . Leur cécité n’est pas de naissance : Amadou a perdu la vue à l’âge de seize ans, tandis que Mariam est devenue aveugle à l’âge de cinq ans.

Leur penchant pour la musique et le chant leur est venu dès leur plus jeune âge. Mariam se produit sur scène comme chanteuse, dans des mariages par exemple, dès l’âge de six ans, tandis qu’Amadou, après avoir tâté des percussions dès l’âge de deux ans, puis s’être tourné vers l’harmonica et la flûte vers l’âge de dix ans, adoptait définitivement la guitare au cours de son adolescence.

S’étant rencontrés en 1975 à l’Institut des jeunes aveugles de Bamako, où ils jouent dans l’orchestre « Eclipse Orchestra » de l’institut, dirigé par Idrissa Soumaoro, ils ne tardent pas à former un couple à la scène comme dans la vie, se mariant en 1980 et commençant leur carrière musicale commune à la même époque.

Tandem définitivement inséparable, sans cesse en mouvement, la curiosité ouverte à tous les vents. Reflet de deux personnalités à la fois bâtisseuses et adaptables. Tout en cherchant à ressourcer leurs disques par les racines maliennes, ils imposent à chaque fois un grand brassage qui dynamite les genres.

Une trajectoire unique qui les a conduit devant Barack Obama, sur la scène du mastodonte absolu des festivals (Coachella), à se produire en ouverture de la Coupe du Monde de football en Afrique du Sud et, même, à imaginer une série de concerts dans la pénombre la plus totale (Éclipses). Expériences évidemment non exhaustives.

« On a de la chance, on a vu le monde entier ». Cette phrase significative d’Amadou, non dénuée d’auto-dérision, résume parfaitement l’aura fédératrice du duo.

Celui-ci n’en finit plus de multiplier les dates. Des tournées conséquentes expliquant d’une certaine manière l’espace-temps assez conséquent entre les livraisons discographiques.

En guise de discours, comme à l’accoutumée une bascule entre le bambara et le français mais surtout un écho sans concession sur une actualité brûlante.

Sur La Confusion, Amadou et Mariam ne se recroquevillent pas sur eux-mêmes et adoptent un souffle à la fois humaniste et universel.

 

 

5 – Sénégal Fast Food

4 – Beaux Dimanches

3 – Je pense a Toi

2 – Dougou Badia

1 – Sabali

Bonus :

Filaou Bessame

Suivre Amadou et Mariam : 

Written By
More from David

Le petit train touristique reprend du service dans les rues de Valence

Depuis plusieurs années, le Petit Train touristique sillonne les rues...
Read More