Un ancien élève de la Poudrière récompensé aux Césars

L’œuvre de Gabriel Harel, ancien élève de l’école de cinéma la Poudrière à Bourg-lès-Valence, a séduit le jury de la grande cérémonie. « La nuit des sacs plastiques » a remporté l’Oscar du meilleur court-métrage d’animation.

La 45ème Cérémonie des Césars qui s’est tenue le 28 février à Paris a été chargée de rebondissements. Nuls doutes que le cœur du réalisateur Gabriel Harel a bondi en entendant le nom de son œuvre au micro. Son court-métrage a été tourné dans les studios Ciclic dans le Val-de-Loire et il a été produit par Kazac production. Il a été diffusé au mois de mai 2018.

« La nuit des sacs plastiques » transporte le spectateur dans un univers d’horreur : les sacs plastiques attaquent le monde. L’histoire se déroule à Marseille. Le personnage principal est Agathe, une femme de 39 ans qui souhaite faire un enfant avec son ex, un dj nommé Marc-Antoine. L’ambiance est glaçante et angoissante. Les musiques et effets sonores mêlent horreur, suspense et renforce la dimension tragique du court métrage. En noir et blanc, cette œuvre animée assez trash s’adresse à un public adulte.

Une vision surréaliste mais qui fait passer un message et qui alerte les spectateurs sur l’omniprésence du plastique.

Emu par sa nomination, Gabriel Harel a prononcé un discours de remerciement à destination de ses équipes de production et de ses proches. Originaire du Vaucluse et ayant suivi des études en cinéma à la Poudrière à Bourg-lès-Valence, le succès de ce court-métrage résonne comme une vraie réussite pour ce réalisateur de 37 ans.  

En tout, quatre courts-métrages étaient en compétition. Une des autres œuvres nominées, réalisée par un autre ancien élève de la Poudrière, Osman Cerfon, concourait aussi pour l’Oscar.

Toutefois, « La nuit des sacs plastiques » a eu davantage de succès. Pour clôturer son discours sur scène, Gabriel Harel a interpelé le public avant de se retirer : « Surtout, bon courage pour la fin du monde ! »

Written By
More from Morgane Eymin

EP.2 : Des expats racontent leur confinement en Amérique du Nord

Nous partons en Amérique du Nord à la rencontre d’Astrid...
Read More