Une drômoise à Tokyo pour le World Wood Day

Tout commence par une lampe récupérée dans un atelier et suspendue dans le salon… le savoir-faire d’une femme artisan, luthier et tourneur sur bois… une idée mise au monde dans un bel atelier dans la Drôme… 

 

Nathalie Groeneweg, seule femme française, tourneur sur bois, invitée au World Wood Day à Tokyo en mars 2020

Il y a 20 ans, Nathalie Groeneweg découvre le travail du bois en commençant par  une formation de lutherie guitare en Angleterre (Newark and Sherwood College).

En 2003 elle rentre en France pour travailler dans différents ateliers de lutherie guitare et découvre petit à petit le tournage sur bois en croisant sur sa route le célèbre tourneur Jean-François Escoulen. Prise de passion pour cet art, elle suit plusieurs formations de tournage sur bois dès 2009 et devient formatrice en 2013 à l’école internationale de tournage sur bois Escoulen, une des meilleures écoles au monde de tournage que nous avons la chance d’avoir en France.

Nathalie Groeneweg crée son entreprise, Atelier NG, en 2013 avec l’envie de développer ses créations en tournage sur bois et sculpture.

Depuis 2016 ans, Nathalie Groeneweg est invitée à participer à un événement mondial collaboratif de sculpture sur bois, le World Wood Day organisé par l’International Wood Culture Society (IWCS), au Népal, à Los Angeles et en Islande. 

Cette année, c’est pour son travail personnel qu’elle est invitée à Tokyo où Elle sera la seule française à participer à cet événement afin de démontrer son savoir-faire et sa maîtrise du tournage sur bois. 

Nathalie Groeneweg a créé sa marque de lampes design, IwoodLight® tournées à partir de bois recyclé en contre-plaqué ou massif. Ces lampes sont distribuées sur différentes plate formes internet telles que Empreintes, la market place d’Atelier d’Art de France, ou Rue du Luminaire.

Toutes ses créations sont fabriquées dans son atelier à Puy Saint Martin dans la Drôme. Grâce à son savoir-faire, elle réussit à produire des abat-jours translucides en bois et les différents éléments constituant la lampe tels que les tubes et rotules qui permettent de faire disparaître le cordon d’alimentation du luminaire.

Copeaux après copeaux, gouge après gouge, les lampes prennent forme. 

Totalement détournées de l’original par sa matière et son usage, les luminaires IwoodLight sont entièrement tournées et assemblées à la main. Ce sont des pièces uniques qui se déclinent en couple socle-abat-jour, ou encore en plusieurs bras.

Iwoodlight est une marque de luminaires décoratifs, tendances et modernes.


Suivre Atelier NG : 

Written By
More from David

la piscine Jean Pommier a fait carton plein pour la Nuit de l’eau de l’UNICEF

    Pour la Nuit de l’eau, événement à l initiative...
Read More